La détection de micro espion par AIS Détectives

AIS Intelligence a développé un département de détection d’écoute spécifique pour lutter contre l’espionnage et la fuite d’information. Si les traceur GPS, micros et caméras espions sont à la portée de tous, leurs recherches par des équipements spéciaux demandent du temps et une maitrise du sujet pointu tant leurs fonctionnements sont nombreux et variés. La détection d’écoute est une prestation haut de gamme dont le prix dépendra principalement de la surface à couvrir et du matériel à mettre en œuvre.

Les projets et savoir-faire d’une entreprise constituent un capital immatériel à protéger. Par nos audits de sureté nous sommes en mesure de les défendre efficacement face à un contexte sensible et une fuite d’information suspectée. L’espionnage peut venir d’un salarié indélicat mais aussi d’un concurrent.

Principes de bases

Le déploiement d’un système de détection d’écoute est très onéreux. En effet, le matériel utilisé de gammes professionnelles coûte plusieurs dizaine de milliers d’euros. La qualité de nos services est due à la maitrise générale des connaissances, au fonctionnement des nouvelles technologies ainsi qu’aux matériels déployés. Nos détectives privés sont formés à la détection d’écoute. Les tarifs dépendent de la taille des locaux à dépoussiérer.

Le relai d’une information numérique (le plus courant avec la technologie actuelle) ou analogique peut se faire par Wifi (fréquence 2.4 Ghz et 5 Ghz) par GSM (réseau téléphonique dont les fréquences dépendent de l’opérateur) ou par onde électromagnétique sur une multitude de fréquences selon le contenu. Avec l’arrivé sur le marché de microcarte ou microcontrôleur de type Raspberry, Arduino et autres carte accessibles, il est possible a toutes personne avec un minimum de connaissance technique de fabriquer son propre système autonome. La diversité de tous ces systèmes nécessitent un temps conséquent de recherche pour une prestation minutieuse. Les audits de suretés menées par AIS Intelligence à Bordeaux, Toulouse et Bayonne suivent une procédure stricte. Nos agents, détectives privés agréées permettrons de réaliser la recherche dans les meilleures conditions.

Interventions en 3 parties

 Analyse du spectre 1MHz jusqu’à 6GHz en analogique et numérique (GSM, transmetteur radio) à l’aide d’un émetteur/récepteur SDR visant à vérifier si du matériel espion fait transiter de l’information par un réseau externe. Cette analyse permettra également de localiser le dispositif espion le cas échéant grâce a un détecteur de carte Sim.

Analyse de la couche réseau wifi, Ethernet et Voip en entrée et sortie des bureaux visant à vérifier si du matériel espion fait transiter ou capte de l’information par le réseau interne.

Recherche physique du matériel.  Cette méthode est nécessaire si le dispositif n’est plus actifs (batterie épuisée, horaire programmée de fonctionnement, envoie par sms etc.…). Elle permet également de vérifier la présence de capteur de mouvement ou infrarouge. Cette partie constitue en une véritable fouille physique minutieuse du lieu effectué par nos détectives qui a pour objet la recherche de tout système d’enregistrement numérique ou analogique, le contrôle du mobilier et du matériel électronique présent, recherche sur courant porteur, vérification des gaines électriques, faux plafonds, baies vitrées et ventilations etc.…

Les différents fonctionnements des outils

Quoiqu’il en soit, la détection d’écoute doit être réalisée en gardant à l’esprit que chaque système installés possède des avantages et des inconvénients tel que

L'autonomie

Le système espion doit être alimenté. Il n’existe que deux solutions.  

La batterie posera un problème d’autonomie et de taille mais bénéficie d’une liberté de positionnement. Le poseur devra physiquement accéder au matériel pour effectuer la pose, le remplacement de la batterie ou procéder au retrait du dispositif d’espionnage.

 

Le branchement sur le secteur électrique permet de résoudre la problématique liée à l’autonomie. Le système peut-être branché dans une prise murale avec dérivation ou non ou tout autre câble d’alimentation (chargeur PC, lampes, multiprises etc…). Il existe également un système très efficace qui consiste à placer le dispositif espion dans des chargeurs (tablette téléphone, ordinateur) couplé à une batterie qui se recharge durant le branchement et deviens autonome une fois débranchée.

 

Elle dépendra également de la présence de capteur  de détection de mouvement, d’un système infrarouge, du moyen de stockage de l’information et sa transmission éventuelles.

 

Le stockage

  Capter l’information est le premier rôle de l’appareil espion mais une fois acquise, il doit la stocker. Les micros cartes SD constituent les meilleurs moyens de stockage interne avec des capacités très élevés. Cependant ce choix nécessite une récupération du matériel et une analyse en suivant. La seconde solution consiste à pouvoir transmettre ses données à l’extérieur, permettant ainsi une écoute en direct ou récupérer les échantillons présent sur le support.  

La taille

Elle varie en fonctions des contraintes du terrain, de la finalité de l’objet (caméra, micro, suivi GPS) et des éléments suivants.  

La transmission de l'information

Si l’auteur a fait le choix de rester a distance afin d’écouter et d’observer des agissements, le dispositif doit transmettre ces informations a l’extérieur. Nous nous trouvons confronter à plusieurs méthode.

Transmission sans fil

La transmission sans fil se fait par ondes  électromagnétique ou plus communément ondes radio de type Wifi, transmission par Bluetooth ou par GSM. Ces différents protocoles sont les plus probable car plus facile d’accès et souvent vendu clef en main. En revanche, pour certaines personnes avec quelques compétences techniques de base, fabriquer un dispositif sur mesure peut s’avérer un choix utile. Il existe avec l’émergence des systèmes domotique une multitude de protocole permettant de communiquer par ondes radio, comme par exemple le protocole Zigbee entre de nombreux autres.  

La transmission filaire

Le réseau Ethernet est à privilégier si cette condition est retenue par l’auteur de vouloir transmettre les informations par câble. En revanche il est possible d’utiliser le réseau 220 V pour utiliser le courant porteur. Tout autre câblage n’est pas à exclure mais peu probable.  

L'analyse des données

On a souvent en mémoire, l’image de film dans lequel une personne écoute la conversation parfaite au bon moment. La réalité se veut plus complexe. En effet, il n’est pas concevable d’enregistrer des journées en vidéo ou en audio et de tout analyser. Il n’y a la encore que dans les films où 2 minutes suffisent à trouver le moment adéquate. C’est pour ces raisons que beaucoup de système propose des dispositifs matériels (capteurs) ou logiciel pour se déclenché a des heures précises ou en fonction des mouvements. Quoiqu’il en soit, nous pouvons identifier les auteurs selon leur méthodologie d’analyse.  

Identification des auteurs

 

AIS intervient dans toute la France grâce a ses agences de détectives à Paris, Bordeaux et Lyon. A l’issue de notre intervention, les agents ayant réalisés l’audit de sureté vous remettront un rapport détaillé de la prestation  avec toutes les contre-mesures adéquate. Pour obtenir un tarif, n’hésitez pas à nous consulter.

 Lorsqu’un ou plusieurs micros et cameras espions sont détectés, de nombreuses solutions s’offre à nous et principalement:

 

 Prévenir les forces de l’ordre :

 

Selon les circonstances et le dossier, faire appels aux services officiels de l’état permet une identification rapide des auteurs et des procédures qui s’en suivent pouvant être bénéfiques pour la défense de vos intérêts

   

Faire intervenir un huissier :

 

Faire constater la détection d’écoute par un huissier ouvre des possibilités multiples quant à l’utilisation du constat et des procédures ou négociation pouvant en découler car vous rester maitre de la stratégie défensive ou offensive.

   

Retiré le matériel espion pour analyse privée :

 

Après avoir détecté le micro espion ou la caméra, en fonction du matériel découvert, une analyse par notre agence de détectives privés permettra l’identification des auteurs. Nous pouvons également le transmettre en laboratoire pour expertises diverses

   

Laisser le dispositif espion en place pour préparer une campagne de désinformations :

 

Selon les conditions de découverte de dispositifs espions, une campagne de désinformation peut être mise en place. A l’issu de la détection d’écoute, ce procédé complexe mais maîtrisé par RISC Intelligence et une des solutions utile à l’identification du ou des auteurs. Le principe étant de mettre en place des scénarios durant lesquelles des informations fausses sont transmises afin de remonter le parcours et identifier le destinataire de cette dernière.

   

Laisser les dispositifs espions et attendre que l’auteur le récupère :

 

Lorsque que le détecteur de micro et le détecteur de caméra auront permis de retrouver et localiser le dispositif espion et si ce dernier semble devoir être retiré ou rechargé, il est parfois opportun de mettre un contre dispositif humain et/ou matériel permettant soit de prendre la personne en flagrant ou alors de suivre cette personne pour localiser et identifier le destinataire.

 

Camera et micros espion sans fils, comprendre le fonctionnement pour mieux les détecter

Les différents types de caméras ou micros espions sans fils

Les Micros et caméras espions analogues VHF ou UHF 

 

Les micros espions classique captent les sons dans une pièce ou sur la ligne téléphonique puis les transmettent vers un récepteur. Souvent nommés micros UHF ou micro VHF leur détention et utilisations est illégale en Europe et ne sont théoriquement utilisés que par les autorités car ils émettent sur des fréquences réservées. La puissance maximal de l’émission est d’environ 200 mètres par conséquent le récepteur humain ou matériel devra être dans ce rayon (pièces, véhicule banalisé, habitation etc.…). Ces micros espions ou caméra sont analogue et peuvent être branché sur batterie (rechargement réguliers nécessaire) ou sur le secteur garantissant une alimentation continu. Lorsqu’ils sont placés sur une ligne téléphonique les différents dispositifs ne nécessiteront pas de pile et pourront être placé à n’importe quel endroit de la ligne.

Les micros  et caméra espions GSM

 

 Reprenant en partie le même fonctionnement que les micros analogiques, ces dispositifs modernes utilisent les réseaux téléphoniques sans fil (GSM) pour transmettre l’information. Ainsi le destinataire pourra se trouver n’importe où sur la planète pour écouter ou voir ce qui se passe dans la pièce. Ces dispositifs modernes de taille extrêmement réduite doivent contenir un carte SIM. C’est cette carte qui relayera l’information. Multiples sont les modèles et options proposés optimisant le fonctionnement (appel a distance pour écouté, rappel automatique lorsqu’un bruit est détecté, envoi sur serveur pour retiré les données etc…)

Ces micros ou caméra peuvent être dissimulés dans n’importe quel appareil pour une discrétion optimal.

Emplacement du dispositif espion

 

Comme vu précédemment, l’emplacement de la caméra ou du micro espion est un facteur de première importance. En effet s’il doit être accessible pour un remplacement de batterie ou de carte SD, il ne sera pas placé de la même façon que s’il est branché sur secteur et accessible depuis l’extérieur. Ainsi, les dispositifs sont généralement placés dans des endroits en hauteur ou difficile d’accès ou simplement dissimulé dans du matériel quotidiens.

 

 

En effet un micro espion GSM ne doit pas être dissimulé  au hasard dans la pièce, de nombreux facteurs sont à prendre en compte.

 

 

Hauteur :

 

En hauteur (sur une armoire, une étagère, un faux plafond) car cela augmente la discrétion et garanti la captation d’ondes sonores de meilleures qualité

 

Les micros ou caméras espions alimentés sur courant secteur peuvent être dissimulés dans des objets électriques qui n’ont pas besoin d’être cachés optimisant la qualité d’écoute ou d’image.

 

 

Distance d’écoute :

 

Pour une utilisation optimale le dispositif ne doit pas être à une distance supérieure à 5 ou 10 mètres selon le matériel. Le matériel de détection sonore devra généralement être placé à l’opposé d’un poste télé ou radio dans la mesure du possible pour éviter des troubles des données captés

 

 

Dans un véhicule :

 

Principalement dissimulé au dessus du conducteur, il peut être dissimulé n’ importe où dans la voiture. De plus, il pourra également profiter du système électrique du véhicule pour une alimentation en continu.

 

Materiels déployés pour la détection d'écoute

 

Principes pour détecter un micro ou une caméra espionne :

 

 

La détection d’écoute par le matériel professionnel de d'AIS Détectives consiste à scanner toutes les plages de fréquences et analyser transmissions sur des plages précises  permettant de retrouver la source de toute émission. Par exemple un téléphone lorsque vous appelez transmet des informations sur des plages bien précise. Lorsque notre matériel de détection d’écoute captera  une fréquence active, il nous alerte et selon l’intensité du signal nous sommes plus ou moins loin.

 

 

Les gammes de fréquences :

 

 

 

Une fréquence s’exprime en MHz ou en GHz et il existe des fréquences habituelles pour le système de surveillance présent de nos jours sur le marché

 

900, 1200 et 2400 Mhz pour les caméras sans fils

 

VHF entre 115 à 140 Mhz environ

 

UHF environ 400 MHz utilisé par les micros espions audio

 

Fréquences différentes selon les opérateurs (SIM) pour les micros espions ou caméra 3/4G

 

Les fréquences Wifi pour les caméras IP sans fils

 

 

Cependant, rien n’empêche avec un minimum de connaissances technique accessible sur le net de fabriquer son propre système avec une fréquence choisi.

 

Ainsi, plus le matériel de détection est pointu, plus il permet une analyse fine et large des différents spectres ne laissant aucune chance à tous les dispositifs. Cependant lorsque le dispositif n’est pas en fonction ou fonctionne uniquement par sms, tout ce type matériel sera inefficace. C’est pour ces raisons que différents outils sont nécessaire à la détection d’écoute car ils proposent chacun aspect différents de la recherche

 

 

Les différents types de détecteurs

 

 

Les détecteurs de micros et caméras sans fils

 

 

 

Les détecteurs de systèmes espion sans fils disponibles sous formes portable (léger et efficaces, fonctionne sous batteries ils sont utiles en détections) ou filaires (plus lourd et volumineux, ils sont généralement installé en préventions). Certains peuvent être également connectés à un réseau informatique pour alerter en direct de toute transmission suspecte.

 

 

Détecteur d’objectif de caméras espionnes

 

Ils détectent les lentilles de caméras : Certaines système vidéo enregistrent uniquement sur une mémoire interne et ne transmettent aucunes données. Ils sont ainsi indétectables par un détecteur de fréquences.

 

Les objectifs des caméras espions modernes appelées PINHOLES (tête d’épingle) mesure environ 1 mm de diamètre et peuvent être déporté par câble relié à une base déporté bien plus loin dans une autre pièce.

 

Notre matériel permet de repérer ces lentilles de caméra espionne invisible à l’œil nue. Ces détecteurs envoient des spectres de lumière et en regardant à travers une lentille spécifique, l’objectif de la caméra va réfléchir cette lumière permettant ainsi de la localiser.

 

 

Les détecteur de jonctions non linéaires localise des circuits électroniques même si elles ne sont pas en marche ou alimentées. Un seul détecteur de ce type coûte plus de 40.000 € et est réservé à un usage très encadré. Le principe est que le détecteur de jonctions non linéaires émet des fréquences spéciales qui vont être renvoyés par les jonctions du circuit imprimés permettant leur détection. Il ne s’agit pas des détecteurs de métaux mais permettent la détection de système sans émission tel qu’un enregistreur audio par exemple. Ce matériel est principalement employé pour la recherche de toute électronique comme les détonateurs d’explosifs

 

 

Enfin La performance  de notre équipement permet  d’analyser une gamme extrêmement large de fréquence et de matériel ne laissant aucune chance à des systèmes d’espionnage ultra spécialisés. Ils sont très rapides et vont afficher des fréquences détectées sur un écran permettant ainsi de savoir rapidement qu’elle type de dispositifs espion sont utilisés.